iPhone, Blackberry ou Palm ?Nous sommes de plus en plus nombreux à posséder des smartphones : ces petits bijoux de la technologie nous sont chers et nous ne pourrions certainement plus nous en passer ! Mais qui n’a jamais connu de panne, ou de casse, avec au moins un téléphone mobile dans sa vie ? L’étude qui suit a été réalisée par l’assureur américain Squaretrade en novembre 2008 sur 15000 smartphones (iPhone, Blackberry et Palm Tréo). Nous allons pouvoir juger de leur fiabilité au fil du temps.

 

 

Dans ce premier graphique, nous pouvons voir le taux de panne par marque durant la première année de mise en service.

 

diagramme-iphone-blackberry-palm

 

source : SquareTrade (2008)


La bonne surprise vient de l’Apple iPhone avec un taux de panne de 5,5%.
Viennent ensuite les mobiles Blackberry avec 11,9%.
Le mauvais élève de ce groupe est le Palm Tréo avec un taux de panne de 16,2%.

Ce nouveau tableau nous montre l’estimation du taux de panne sur 2 ans, la deuxième année est une période critique pour les smartphones car ils ne sont plus couverts par la garantie constructeur. (Lors de cette étude l’iPhone n’avait pas encore deux ans de mise en service, le taux de panne pour la deuxième année est une estimation).

 

Taux de panne sur 2 ans

 

source : SquareTrade (2008)


En supposant que le taux de panne augmente proportionnellement entre la première et la deuxième année l’iPhone atteindrait 11 ,3% de taux de panne en fin de deuxième année. Mais étant donné les tendances des deux autres courbes il est plus raisonnable de penser que le taux de panne serait de 9,2%.
Pour les Blackberry le taux est de 14,3%
Les Palm Treo sont encore loin derrière avec 21%

Maintenant intéressons nous au taux de casses accidentelles, car un téléphone c’est fragile et un accident est si vite arrivé !

 

Taux de casses accidentelles sur 2 ans

 

source : SquareTrade (2008)


Il apparaît que l’iPhone est plus fragile que tous ses autres concurrents (son écran tactile est en verre donc plus sensible aux chocs) et cela se ressent sur le taux de casse accidentelle de 12% contre 9% pour ses concurrents la première année. Et une estimation à 24,7% au terme de la seconde année contre 18,2 pour les autres téléphones.

Ces chiffres vous paraissent-ils raisonnables ? Combien de temps gardez-vous vos téléphones habituellement ?