Panne, casse et iPhone 4 : les chiffresL’iPhone 4 est plus fragile que son prédécesseur, le 3GS, la nouvelle est officielle ! L’assureur américain Squaretrade vient de publier une étude basée sur plus de 20 000 iPhone 4 assurés chez eux depuis le lancement du smartphone. Les résultats sont édifiants…

Cette étude rapporte que durant les 4 premiers mois de commercialisation de l’iPhone 4, 82% des sinistres déclarés le sont pour des vitres cassées. A l’époque, l’iPhone 3GS avait un taux de 76% pour la même période.

Il est estimé que 15,5% des iPhone 4 seront cassés ou détruits durant leur première année d’utilisation.

 

Taux de casse de l’iPhone 4

 

Taux de casse accidentelle de l'iPhone 4

 

Source : Squaretrade (2010)

 

Au cours des 4 premiers mois, 4,7% des possesseurs d’iPhone 4 ont déclaré un sinistre pour de la casse accidentelle (écran cassé, oxydation, autre) contre 2,8% pour l’iPhone 3GS. Soit une augmentation de 68% entre les deux dernières générations de smartphones Apple.

 

Le taux d’écrans cassés dans les déclarations de sinistre est de 82% pour l’iPhone4. Il est plus élevé que celui de l’iPhone 3GS, dont 76% des déclarations de casse l’étaient pour un écran cassé.

 

Types de casse accidentelle pour l'iPhone 4

 

Source : Squaretrade (2010)

 

En combinant les deux graphiques ci-dessus, on peut donc conclure que 3,9% des propriétaires d’iPhone 4 ont cassé leur écran dans les 4 premiers mois, alors que le taux était de 2,1% pour les possesseurs de l’iPhone 3GS.

 

Projetons-nous maintenant dans l’avenir. Le schéma suivant nous donne la projection du taux d’accident d’iPhone 4 pour sa première année d’existence :

 

Taux de casse iPhone 4 à 1 an (projection)

 

Source : Squaretrade (2010)

 

Squaretrade prévoit 15,5% de taux de casse sur les iPhone 4 en 1 an d’utilisation. Tout simplement le double que sur le modèle précédent, l’iPhone 3GS.

 

Taux de panne de l’iPhone 4

 

Fiabilité maintenant, nous voyons que le taux de panne est inférieur à 0,5%. L’iPhone 4 est aussi fiable que son prédécesseur l’iPhone 3GS, et ne rencontre pas de problème logiciel particulier. (nous précisons que ce taux ne prend pas en compte les problèmes de l’iPhone 4, dont nous parlions dans cet article : Pannes et Apple : que se passe-t-il avec l’iPhone 4 ?)

 

Taux de panne et de casse pour les 4 premiers mois de commercialisation de l’iPhone 4 et du 3GS :

 

Taux de panne iPhone 4

 

Source : Squaretrade (2010)

 

En conclusion, on se rend compte que le verre aluminosilicate utilisé sur l’iPhone 4 est aussi fragile que l’ancien verre. La seule différence est que maintenant, il y a deux fois plus de surface susceptible de casser.

 

Par contre, il ne faut pas oublier que l’iPhone 4 est un produit très bien conçu avec un taux de panne bien plus faible que celui d’autres appareils électroniques.